Comarquage : intégrer cette page dans votre site|

La plateforme Wal-ES

Wal-ES est une plateforme fédératrice à l'interface entre le Service Public de Wallonie et les Universités. Elle vise la création et la diffusion d'une série d'outils méthodologiques d'aide à la décision publique faisant usage de la notion de services écosystémiques.

Qui participe ?

Wal-ES est une plateforme fédératrice à l'interface entre le Service Public de Wallonie et les Universités sur la thématique des services écosystémiques. Elle a été mise en place pour assurer une valorisation optimale des travaux scientifiques en cours, pour bénéficier des avancées méthodologiques en plein développement et pour mettre en valeur les nombreuses sources d'informations coordonnées par l'administration. Elle vise la création et la diffusion d'une série d'outils méthodologiques d'aide à la décision publique faisant usage de la notion de services écosystémiques.

La plateforme Wal-ES se structure autour de trois niveaux d'organisation :

  • Un niveau opérationnel avec un Pôle Recherche et Développement et un Pôle Administration;
  • Un niveau organisationnel , représenté par la Cellule de coordination;
  • Un niveau décisionnel, assuré par le Comité d'accompagnement.

Plateforme_Wal_ES_schema

Le niveau opérationnel :

Il rassemble les Pôles "Recherche et Développement et "Administration", qui se rencontrent dans des groupes de travail thématiques en vue du développement d'outils d'aide à la décision appliqués à des thématiques particulières.

Le Pôle Recherche et Développement (R&D) apporte l'expertise scientifique nécessaire aux activités de la plateforme. Il est actuellement constitué des équipes scientifiques suivantes :

ULG_logo
Université de Liège - Gembloux AgroBio Tech

Département BIOSE - Biodiversité et Paysage

Professeur Marc Dufrêne (Marc.Dufrene@ulg.ac.be)

Laura Maebe (Laura.Maebe@ulg.ac.be)

UNAMUR_logo
Université de Namur

Département de Géographie

Professeur Nicolas Dendoncker (nicolas.dendoncker@unamur.be)

Nathalie Pipart (nathalie.pipart@unamur.be)

Le Pôle Administration regroupe les entités publiques engagées dans le développement d'outils d'aide à la décision basés sur les services écosystémiques pour les assister dans l'exercice de leurs missions. Il a une composition ouverte, évolutive avec les projets.

Un niveau organisationnel :

Une Cellule de coordination assure la mise en œuvre du programme de travail de la plateforme et assure la participation wallonne dans les réseaux internationaux (MAES, IPBES, ...). Elle est de composition restreinte et comprend actuellement les membres suivants :

Logo du SPW SG
Service Public de Wallonie – Secrétariat général

Département du développement durable

Gilles Bertrand (gilles.bertrand@spw.wallonie.be)

dgo3transnew
Service Public de Wallonie – Direction Générale Opérationnelle
de l'Agriculture, des Ressources naturelles et de l'Environnement

Direction de l'aménagement foncier rural

Ir. Yvan Brahic (yvan.brahic@spw.wallonie.be)

Direction de la Politique environnementale

Catherine Debruyne (catherine.debruyne@spw.wallonie.be)

Direction des Eaux de surface

Ir. Nicolas Fermin (nicolas.fermin@spw.wallonie.be)

Direction de l'Etat de l'environnement wallon

Catherine Généreux (catherine.genereux@spw.wallonie.be)

Un niveau décisionnel :

Un Comité d'accompagnement a pour rôle d'orienter et de valider le programme de travail de la plateforme ainsi que d'évaluer ses avancées. Il présente une large composition, comprenant des représentants des structures suivantes :

  • Ministres wallons du Développement durable, de l'Environnement, de la Nature et de la Recherche;
  • Secrétariat Général et Directions générales du SPW (DGO1, DGO2, DG03, DGO4 et DGO6) ;
  • Universités francophones de Namur, Liège, Louvain, Bruxelles et Mons ;
  • Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS) ;
  • Centre wallon de recherches agronomiques (CRA-W).

Cette structure de la plateforme est susceptible d'évoluer avec le temps, d'une part suite à son évaluation programmée après un an de mise en œuvre et, d'autre part, suite aux nouveaux domaines de recherche de la plateforme.

Que fait Wal-ES ?

Créée à l'automne 2014 à la demande du Gouvernement wallon, la plateforme Wal-ES a consacré sa première année de fonctionnement à l'établissement de bases communes devant permettre le développement d'outils spécifiques d'aide à la décision à travers les actions suivantes :

A. Développer un cadre commun d'analyse
  • Elaboration d'un cadre conceptuel
  • Définition d'un cadre d'évaluation
  • Développement et compilation de méthodologies d'évaluation des services écosystémiques
B. Capitaliser les informations disponibles
  • Veille scientifique et politique au regard du concept de services écosystémiques
  • Création et diffusion d'une base de données
C. Communiquer, sensibiliser et informer
  • Création d'un site internet
  • Consultation des acteurs
  • Participation à des colloques
D. Mener des projets de recherche
  • Accompagnement du développement d'outils d'aide à la décision appliqués, utiles à la décision publique dans différents secteurs

E. Suivi des développements internationaux en matière de services écosystémiques
  • Participation à des réseaux régionaux, nationaux et internationaux (EFESE, ...)
  • Représentation de la Wallonie au niveau européen (MAES, ...) et international (IPBES, ...)

La plateforme a également participé au développement de deux applications concrètes de l'évaluation des services écosystémiques : l'une concerne les études d'incidences sur l'environnement des projets d'aménagement fonciers ruraux à l'échelle locale et l'autre est l'ébauche d'une cartographie et l'évaluation pilote des services écosystémiques à l'échelle régionale.

Réalisations

Au cours de cette première année, la plateforme a défini la structure et les bases communes devant permettre le développement d'outils spécifiques d'aide à la décision avec :

  • un cadre conceptuel, structurant le système socio-écologique étudié,
  • un cadre d'évaluation, guidant la réalisation des évaluations des services écosystémiques, et
  • une base de données partagée, en cours de développement, regroupant les informations, typologies et thesaurus actuellement disponibles pour mener de telles évaluations.

Elle a également participé au développement de deux applications concrètes de l'évaluation des services écosystémiques : l'une concerne les études d'incidences sur l'environnement des projets d'aménagement fonciers ruraux à l'échelle locale et l'autre est l'ébauche d'une cartographie et l'évaluation pilote des services écosystémiques à l'échelle régionale.